mercredi, janvier 17, 2018

« CHILI : LA VISITE DU PAPE CRITIQUÉE »


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CAPTURE D’ÉCRAN  

«CHILI : LA VISITE DU PAPE CRITIQUÉE» 
[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 

Lundi [15 janvier 2018 ] à Santiago, juste avant le passage du cortège papal, un petit groupe de manifestants a été expulsé par les forces de l'ordre. D'autres activistes ont été interpellés à leur arrivée à la gare de Santiago. Tous entendaient protester contre les abus sexuels commis par des représentants de l'Église catholique ces dernières années. Mardi, le pape François a exprimé sa "douleur" et sa "peine" concernant ces affaires de pédophilie.

SUR LE MÊME SUJET :

LE PAPE EXPRIME « DOULEUR ET HONTE » AU CHILI POUR LES ENFANTS AGRESSÉS SEXUELLEMENT PAR DES PRÊTRES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MANIFESTATION CONTRE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS,
À SANTIAGO DU CHILI, LE 16 JANVIER 2018.
PHOTO EITAN ABRAMOVICH 

François affronte l’hostilité d’une partie de l’opinion chilienne à l’endroit de l’Église catholique après de nombreuses affaires de pédophilie. Des églises ont été attaquées. 
POLÉMIQUE SUR LA NOMINATION
DE L’ÉVÊQUE CHILIEN
MGR JUAN BARROS MADRID
Les enfants agressés ou violés par des prêtres ont été au cœur du premier discours du pape François après son arrivée à Santiago, lundi 15 janvier, pour une visite d’une semaine au Chili et au Pérou. « Je ne peux m’empêcher de manifester la douleur et la honte que je ressens face au mal irréparable fait à des enfants par des ministres de l’Église », a déclaré le chef de l’institution catholique devant les autorités politiques et sociales, mardi, au palais de La Moneda, le siège de la présidence chilienne. « Je voudrais m’unir à mes frères dans l’épiscopat, car s’il est juste de demander pardon et de soutenir avec force les victimes, il nous faut en même temps nous engager pour que cela ne se reproduise pas », a-t-il ajouté, interrompu par des applaudissements.





[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


UNE VUE AÉRIENNE DU PARC O'HIGGINS PEU AVANT LA
MESSE DU PAPE FRANÇOIS, LUNDI, À SANTIAGO DU CHILI
PHOTO JAVIER TORRES 


SUR LE MÊME SUJET :

mardi, janvier 16, 2018

CHILI : LE PAPE FRANÇOIS APPELLE AU RESPECT DES « DROITS » DES INDIGÈNES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PAPE FRANÇOIS A ATTERRI, LUNDI
15 JANVIER 2018,
À SANTIAGO DU CHILI
PHOTO  XIMENA NAVARRO

Le souverain pontife a été accueilli mardi à son arrivée par la présidente, Michelle Bachelet. Il doit rendre visite aux peuples indigènes et revigorer l’Eglise catholique. 
PHOTO  XIMENA NAVARRO
Le Monde.fr avec l'AFP
Le pape François a atterri, lundi 15 janvier, à Santiago du Chili pour sa sixième visite en Amérique latine, qui le mènera aussi au Pérou, deux pays où l’Eglise catholique est en perte de vitesse, touchée par des scandales de pédophilie. Le souverain pontife a été accueilli à son arrivée par la présidente chilienne, Michelle Bachelet, accompagnée de trois enfants qui lui ont offert des fleurs. Le vent fort sur le tarmac l’a obligé à enlever sa calotte avant de descendre de l’appareil. Il a, ensuite, salué différents représentants de l’Église et des autorités.



IMBROGLIO ENTRE LE CHILI ET LA BANQUE MONDIALE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PAUL ROMER, CHEF ÉCONOMISTE DE LA BANQUE 
MONDIALE, LE 31 JANVIER 2017 À PARIS 
 PHOTO ERIC PIERMONT
Selon Paul Romer, chef économiste de la banque, des imprécisions dans la méthodologie du classement « Doing Business », ont affecté les performances de certains pays.
Pour le quinzième anniversaire de son rapport phare « Doing Business », la Banque mondiale se serait sûrement bien passée du dernier imbroglio déclenché par Paul Romer, son chef économiste. Dans une interview au Wall Street Journal, vendredi 12 janvier, celui-ci questionne l’intégrité de ce classement mondial sur la facilité à faire des affaires.

dimanche, janvier 14, 2018

BRÉSIL: PÉTITION INTERNATIONALE EN FAVEUR D'UNE CANDIDATURE DE LULA


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

L'EX-PRÉSIDENT LULA, LORS DE LA MANIFESTATION EN 
SA FAVEUR, À SAO PAULO, AU BRÉSIL EN JUILLET 2017.
PHOTO PAULO WHITAKER
Une pétition défendant la candidature de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil a recueilli plus de 170.000 signatures, dont celle d'Oliver Stone et de quatre ex-présidents sud-américains, à l'approche d'un jugement en appel qui pourrait l'empêcher de se présenter.
PHOTO NACHO DOCE
La pétition intitulée « une élection sans Lula serait frauduleuse » a été signée par Cristina Kirchner, présidente de l'Argentine de 2007 à 2015, l'Uruguayen José Mujica (2010-2015), l'Équatorien Rafael Correa (2007-2017) et le Colombien Ernesto Samper (1994-1998).




PÉDOPHILIE : FACE À L’INERTIE DU PAPE, UNE UNION INTERNATIONALE DE VICTIMES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

« NI DE GAUCHE NI SOTS 
OSORNO SOUFFRE
ÉVÊQUE BARROS COMPLICE»
LORS D’UNE MANIFESTATION, SAMEDI, DEVANT LA CATHÉDRALE
DE SANTIAGO, CONTRE L’ÉVÊQUE DE LA VILLE D’OSORNO, JUAN BARROS.
PHOTO CRISTOBAL SAAVEDRA VOGEL.  
À l’occasion du voyage du souverain pontife au Chili et au Pérou cette semaine, les associations de plusieurs pays se réunissent ce lundi à Santiago. Objectif : créer, en juin, une ONG mondiale.
C’est une première. Et sûrement très lourde de conséquences pour l’Église catholique. Une trentaine d’associations et de personnalités emblématiques, fers de lance de la lutte contre la pédophilie dans les milieux catholiques (à l’instar du Britannique Peter Saunders), se retrouvent pour une journée de réflexions ce lundi à Santiago. Pour elles, c’est une manière de souhaiter la «non-bienvenue» au pape François, en voyage au Chili et au Pérou jusqu’à dimanche, et de mettre sur les rails - et c’est un changement capital - un réseau international. «Nous voulons montrer que nous sommes nombreux à défendre le droit des enfants, a expliqué le Chilien José Andrés Murillo, l’un des initiateurs de la rencontre. C ’est aussi une manière de montrer notre colère face au manque de réactions du pape.» François Devaux, fondateur de la Parole libérée, une association très en pointe dans les affaires de pédophilie en France, participe à la rencontre.



MANIFESTATION PRO-IVG AU CHILI


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MANIFESTATION PRO-IVG AU CHILI
« DÉPÉNALISER TOTALEMENT L’AVORTEMENT  »

 «MANIFESTATION PRO-IVG AU CHILI»

[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 



À trois jours de la venue du pape François à Santiago, des dizaines de Chiliennes ont battu le pavé de façon impressionnante pour demander la légalisation totale de l'avortement thérapeutique. Une pratique partiellement autorisée depuis quelques mois, mais longtemps interdite au Chili.


SUR LE MÊME SUJET :


FENÊTRE SUR COUR


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



samedi, janvier 13, 2018

VISITE SOUS TENSION DU PAPE FRANÇOIS AU CHILI ET AU PÉROU


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

À LIMA, LE 12 JANVIER 2017,
À LA VEILLE DE LA VISITE DU PAPE.
PHOTO GUADALUPE PARDO
Les scandales de pédophilie et le sort des indigènes vont dominer la tournée pontificale.  
CAMPAGNE ORGANISÉE AFIN DE 
MOBILISER LES COMMUNAUTÉS, 
LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LA VISITE
 DU PAPE FRANÇOIS AU CHILI 
Par Christine Legrand
Au cours de sa visite au Chili et au Pérou, du 15 au 21 janvier, le pape François sera confronté à plusieurs dossiers polémiques, qui pourraient entraîner des manifestations hostiles, en particulier les scandales pédophiles qui ébranlent l’Église dans ces deux pays latino-américains.  





UNE LETTRE DU PAPE RELANCE LA POLÉMIQUE SUR LA NOMINATION D'UN ÉVÊQUE CHILIEN


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MGR JUAN BARROS MADRID ÉLU ÉVÊQUE D'ORSONO
EN 2015, MALGRÉ LES CONTESTATIONS LOCALES.
© IGLESIA.CL
LE PRÊTRE CHILIEN FERNANDO KARADIMA 
ÉTANT ESCORTÉ DANS UN TRIBUNAL À 
SANTIAGO DU CHILI, EN 2015.
PHOTO LUIS HIDALGO
À quatre jours de l’arrivée du pape François au Chili, une lettre écrite en 2015 par le pontife aux évêques chiliens a été rendue publique le 11 janvier 2018 par l’agence américaine Associated Press. Elle relance la polémique sur la nomination de l’évêque chilien Mgr Juan Barros Madrid.




 [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


SUR LE MÊME SUJET :


EN MARCHE FORCÉE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LIMITATION DE VITESSE : EDOUARD PHILIPPE 
ANNONCE CE MARDI [09/01/2018] LE PASSAGE DE 90 À 80 KM/H




jeudi, janvier 11, 2018

L'ADN D'UN NOURRISSON PRÉHISTORIQUE RÉVÈLE COMMENT L'AMÉRIQUE A ÉTÉ PEUPLÉE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Le séquençage du génome d'une petite fille de 11.500 ans révèle l'existence d'une population ancienne auparavant inconnue en Amérique. Elle confirme l'hypothèse longuement débattue que le continent a été peuplé via le détroit de Béring, entre la Sibérie et l'Alaska.
LA DÉCOUVERTE D'UN FŒTUS ET D'UN 
NOURRISSON PRÉHISTORIQUES SUR LE SITE 
ARCHÉOLOGIQUE D’UPWARD SUN RIVER 
(OUEST DE L’ALASKA) DATE DE 2013
PHOTO BEN POTTER

C'est une ancienne énigme de l'histoire d'Homo sapiens que semble avoir résolu une équipe de l'université de l'Alaska de Fairbanks. En analysant l'ADN d'un nourrisson de -11.500 ans, les chercheurs ont apporté la confirmation que le peuplement de l'Amérique s'est bien fait au moins il y a -20.000 ans par le détroit de Bering. Leur étude, publiée le 4 janvier 2018 sur le site de Nature, révèle aussi l'existence d'une population amérindienne jusqu'alors inconnue, qu'ils ont baptisée les Anciens Béringiens (AB).






SUR LE MÊME SUJET :


CHILI: LE PAPE VERRA DEUX VICTIMES DE LA DICTATURE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PAPE FRANCOI, UNE FRESQUE À ROME. 
AUTOR MAUPAL
PHOTO TIZIANA FABI

Le pape François aura une rencontre privée avec deux victimes de la dictature militaire d'Augusto Pinochet la semaine prochaine lors de son voyage au Chili, a précisé aujourd'hui à la presse un porte-parole du Vatican.
CHILI: LE PAPE VERRA 2 
VICTIMES DE LA DICTATURE
Cette rencontre, non indiquée au programme officiel, aura lieu à Iquique, ville à forte concentration de migrants située à 1.450 km au nord de la capitale chilienne, au dernier jour de la visite papale au Chili (du 15 au 18 janvier). Le pape François se rendra ensuite au Pérou. Le souverain pontife rencontrera à Iquique deux « victimes de la répression des années 70, qui lui remettront une lettre », a simplement précisé le porte-parole du Vatican, Greg Burke.





LE SUPERPAPE DE L'ARTISTE
DE RUE ITALIEN MAUPAL




SUR LE MÊME SUJET :

CHILI : UNE VISITE DU PAPE «CHÈRE» ET «MAL PRÉPARÉE»


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

 LE PÈRE MARIANO PUGA
PHOTO ALEJANDRO BALART
Attendue avec enthousiasme par la population, la visite du pape au Chili, du 16 au 18 janvier 2018, soulève aussi des critiques. En cause, le manque de consultation des organisations ecclésiales de base, le coût du voyage et l’attitude de la hiérarchie locale .
 LE PÈRE MARIANO PUGA DEVANT UN
FRESQUE DÉDIÉ À LA VISITE DU PAPE
Dans une interview publiée le 8 janvier 2018, dans le journal chilien « La Tercera », le Père Mariano Puga, surnommé le « prêtre ouvrier », chantre de la lutte pour le respect des droits humains sous la dictature d’Augusto Pinochet, critique la manière dont la visite du pape a été préparée. « Je pense que les pauvres n’ont pas été consultés pour la préparation de la venue du pape François et que ce voyage a été organisé dans leur dos. »






SUR LE MÊME SUJET :

CHILI : L'ARRIVÉE DE REINALDO RUEDA COMME SÉLECTIONNEUR OFFICIALISÉE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

REINALDO RUEDA DIRIGEAIT L'EQUATEUR AU MONDIAL 2014
PHOTO PILAR OLIVARES

Reinaldo Rueda a officiellement été nommé sélectionneur du Chili.. Alors que l'information était sortie le 3 janvier, Reinaldo Rueda a officiellement été nommé sélectionneur du Chili lundi. Le technicien colombien a quitté ses fonctions d'entraîneur de Flamengo pour prendre la tête de la Roja. Il succède à Juan Antonio Pizzi, qui avait démissionné en octobre après avoir échoué à qualifier la sélection pour le Mondial 2018.
REINALDO RUEDA EST LE NOUVEAU
SÉLECTIONNEUR DU CHILI.
PHOTO PRESSE SPORTS
L'Équipe
Rueda, 60 ans, précédemment sélectionneur de la Colombie, du Honduras et de l'Equateur, dispose d'un contrat jusqu'à la fin des qualifications au Mondial 2022 au Qatar. Il sera automatiquement prolongé pour la compétition si le Chili rejoint la phase finale.


mercredi, janvier 10, 2018

LES INDIGÈNES, AU COEUR DU VOYAGE DU PAPE AU CHILI ET AU PÉROU


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

DES PORTRAITS DU PAPE FRANÇOIS SUR DES PINS VENDUS
DANS LA RUE, LE 8 JANVIER 2018 À SANTIAGO DU CHILI
PHOTO MARTIN BERNETT
Santiago du Chili - Du sud du Chili, où les Mapuches luttent pour récupérer leurs terres, à l'Amazonie péruvienne, affectée par une intense activité minière illégale, les peuples indigènes seront au cœur du voyage du pape François au Chili et au Pérou, du 15 au 21 janvier.
Lexpress.fr avec l'AFP
 FRESQUE MURAL VILLA FRANCIA 
Après avoir donné, lors de ses précédents déplacements, sa bénédiction aux indiens du Mexique, d'Equateur, de Bolivie, du Paraguay et de Colombie, et demandé "pardon" pour l'exclusion dont ont été victimes les peuples indigènes, le pape va se rendre dans des zones sous tension, où les peuples autochtones se disent victimes d'abus et d'exclusion.